l

Ut wisi enim ad minim veniam, quis laore nostrud exerci tation ulm hedi corper turet suscipit lobortis nisl ut

Recent Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

Image Alt

L’Alzheimer et la perte auditive

Alzheimer, perte auditive

L’Alzheimer et la perte auditive

Existe-t’il véritablement un lien entre la maladie d’Alzheimer, la forme la plus connue de démence, et la perte auditive? Plusieurs études ont été faites afin de trouver la vérité concernant ces dires et les résultats sont clairs: la surdité pourrait bel et bien avoir un lien avec ce déclin cognitif.

Corrélation entre la maladie d’Alzheimer et la surdité

En effet, les risques de développer une démence ou l’Alzheimer seraient plus élevés chez les personnes âgées malentendantes, comparativement aux personnes âgées ayant une audition normale. Ces recherches ont été effectuées sur plus de 2000 personnes âgées entre 75 et 84 ans. Les personnes malentendantes avaient une dégénérescence cognitive de 30 à 40% plus élevée que ceux ayant une audition normale. Celles-ci ont prouvé que cette dégénérescence était liée avec le niveau de la surdité.

Voici les trois principales théories expliquant le lien entre l’Alzheimer et la perte auditive:

  1. Le travail cognitifL’énergie supplémentaire que fournit le cerveau pour interpréter et décrypter les sons qu’il entend avec difficulté le fatigue et a pour conséquence la stimulation moindre des autres partie du cerveau, notamment la mémoire. 
  2. L’isolement socialIl est prouvé qu’une personne malentendante, dont la surdité n’est pas prise en charge, aura tendance à s’isoler étant donné ses difficultés à comprendre et à maintenir les conversations. Ainsi, comme il est reconnu que la solitude est directement liée à une augmentation de l’inflammation dans tout le corps et à une sensibilité accrue au stress, cela peut précipiter plusieurs troubles liés à l’âge, notamment la démence.
  3. Lien pathologiqueIl existerait un lien pathologique entre ces deux troubles de la santé. En effet, les chercheurs pensent qu’il y aurait un mécanisme physiologique commun à la démence et à la perte auditive.

Commentaires

Mots-clés